Trop ou pas assez de détails dans votre biographie : comment doser ?

Partagez-moi !

details autobiographie biographie livre famille

Si je ne mets pas assez de détails, est-ce que le livre de ma vie ou de ma famille ne sera pas trop aride ?

Si j’en mets trop, est-ce que ce ne sera pas ennuyeux et indigeste ?

Voilà le genre de questions qui se pose souvent quand on veut écrire une biographie ou une autobiographie.

Disons d’abord que la quantité de détails dépend en partie de votre style (et donc de votre personnalité). Quand elles vous racontent une anecdote, certaines personnes donnent beaucoup de détails ; d’autres s’en tiennent au strict minimum.

En fait, la vraie question n’est pas « est-ce qu’il y a trop ou pas assez de détails ? »

La vraie question est plutôt : comment choisir les détails pertinents, en laissant de côté ceux qui vont ennuyer les lecteurs ?

Un détail peut faire mouche dans 4 situations :

 

1. Il crée une image, une émotion dans l’esprit du lecteur

Ce type de détail sollicite l’imagination et, en même temps, ancre la scène dans le réel.

« Le 6 juillet à 20 h 30, nous nous sommes retrouvés au restaurant ‘Les Flots’ pour notre premier rendez-vous. »

Les détails fournis sont : une date, un horaire, le nom d’un restaurant que vos lecteurs ignorent peut-être… C’est-à-dire des faits bruts qui ne créent aucune image ou émotion, donc sans grand intérêt pour ceux qui vous lisent.

(N.B. : si la date du 6 juillet a un sens particulier dans votre histoire, ou si vos lecteurs connaissent le restaurant, vous pouvez donner ces précisions.)

Autre version : « Pour notre premier rendez-vous, par une fraîche soirée de juillet, nous nous sommes retrouvés dans un restaurant en bord de mer. J’avais mis ma plus belle robe, qui était d’un bleu roi éclatant. »

Les détails mentionnés offrent davantage de réalité sensible, des images, des sensations…

 

2. Il parle de la personnalité ou de l’état d’esprit du protagoniste

La robe « d’un bleu roi éclatant » donne une indication sur la femme qui la porte. On ne se ferait pas la même idée si la robe était rose pâle (l’habit fait le moine pour un premier rendez-vous galant !)

Autres exemples de détails qui en disent long : « Mon grand-père ne buvait le café que dans des tasses en porcelaine. Si on lui présentait autre chose, il murmurait un ‘Doux Jésus’ d’un air consterné. »

 

3. Il est étonnant, amusant, incongru

Revenons à notre rendez-vous amoureux. La narratrice pourrait écrire :

« J’ai commandé des crevettes. Très mauvaise idée ! J’étais tellement nerveuse que j’ai eu un mal fou à les décortiquer sans m’en fiche partout. »

Ou bien : « Sa sœur, Jeanne Legrand, s’est mariée deux ans plus tard avec un certain François Lepetit… »

 

4. Il aide à comprendre ce qu’il se passe

Évidemment, impossible de saisir pourquoi votre père avait des accès de violence si vous ne précisez pas qu’il buvait un litre de vin en rentrant du travail….

D’une façon générale, est bienvenu tout ce qui permet de comprendre une scène, d’éclairer le parcours de vie que vous retracez.

Inversement, supprimez les détails qui n’apportent rien.

Par exemple, vous ferez bâiller vos lecteurs si vous passez au peigne fin toutes vos années scolaires en précisant vos résultats dans chaque matière,  les appréciations de chaque enseignant, le moindre de vos souvenirs…

Mieux vaut vous focaliser sur quelques anecdotes significatives, vos matières préférées et celles que vous détestiez, les enseignants qui vous ont le plus marqué…

Quant aux détails qui produisent une complication (« ma grand-mère s’est mariée avec le fils du neveu de la cousine Lucie » 😉 ), éliminez-les aussi sans états d’âme.

Ou, s’ils sont indispensables à la compréhension du reste, cherchez la formulation la plus claire et la plus fluide possible.

 

En somme, comme le peintre ou le musicien qui sélectionne ses effets, choisissez avec soin les détails de votre livre. Chacun doit servir l’histoire humaine que vous racontez !

 

Partagez-moi !

4 réflexions au sujet de « Trop ou pas assez de détails dans votre biographie : comment doser ? »

  1. Merci de vos idées. Cela va m’aider à »faire le ménage » dans mon histoire. Supprimer des détails pas importants et par contre détailler certains éléments de ma vie.

    Continuer à nous aider

    • Super, Christine. Et bravo pour ce temps consacré à peaufiner votre autobiographie. Vos lecteurs vous diront merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.