Taille des caractères : devez-vous vraiment écrire votre livre en corps 12 ?

Si vous aimez cet article, pourquoi ne pas le partager ? Merci !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

police de caractères corps grosseur taille pour publier livre

Les idées fausses courent dans tous les domaines… y compris celui des caractères d’imprimerie !

On me demande souvent « quelle taille de caractères il faut choisir pour un livre ? Corps 12 ? »

Pas si simple !

Je n’entrerai pas dans la technique typographique, voyons plutôt un exemple concret.

Ci-dessous, 4 polices d’écriture en corps 12. Comme vous pouvez le constater, elles sont pourtant plus ou moins grosses (je vous jure que je n’ai pas triché !) :

police de caractères corps grosseur taille pour écrirelivre

Polices fantaisie

Vous pouvez essayer avec les polices incuses dans votre logiciel de traitement de texte. Vous aurez beau leur attribuer le même corps, chacune d’elles affichera une grosseur différente.

Vous voyez d’ailleurs que le logiciel montre d’emblée les différences :

police-caractere-corps-grosseur-ecrire-livre

Ce sont les polices fantaisie qui offrent les plus grandes variations de taille.

Les polices classiques (celles que vous devez utiliser pour le texte principal de votre livre – article à venir) s’avèrent plus homogènes.

En résumé, la notion de corps est toute relative : « écrire en corps 12 » (ou autre) ne veut pas dire grand-chose.

 

Comment faire, alors ?

● Quand vous aurez choisi une police d’écriture qui vous plaît et qui soit bien lisible (article à venir), faites des tests à l’aide d’une imprimante.

C’est le seul moyen de connaître l’aspect final de votre livre !

Imprimez au moins une page entière, plutôt qu’un court paragraphe : vous obtiendrez une image plus fidèle de la tournure générale.

● Comparez entre divers essais, ainsi qu’avec des livres du commerce.

 

Le corps s’adapte

● Pour le texte principal, la plupart des ouvrages de librairie sont imprimés dans des corps allant de 9 à 12.

Si vous employez des caractères plus gros, votre livre prendra un air enfantin ou amateur.

En dessous du 9, il sera difficilement lisible sur la longueur.

Sachez aussi que plus les caractères sont petits, plus les lecteurs considèrent le livre comme sérieux. Voilà un autre élément à prendre en compte. Votre livre sera-t-il savant ou plus léger ? Tonalité et grosseur des caractères doivent s’harmoniser.

● Si vous faites des encadrés, choisissez un corps plus petit que celui du texte principal ; 7 ou 8, par exemple. Pareillement pour les légendes, les notes de bas de page…

● Inversement, les titres et sous-titres nécessitent un corps plus gros. Là encore, il faut tester et comparer.

À vos imprimantes !

  • Si vous avez une expérience à partager, une question ou une remarque, c’est à vous dans les commentaires !

 

Si vous aimez cet article, pourquoi ne pas le partager ? Merci !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

2 réflexions au sujet de « Taille des caractères : devez-vous vraiment écrire votre livre en corps 12 ? »

  1. La valeur de l’interligne et l’espacement entre les paragraphes sont également importants. Personnellement j’utilise une plus petite taille de police pour citer des passages qui ne sont pas de moi ou bien des actes d’état-civil, avec un retrait par rapport à la marge.
    Il faut aussi penser à utiliser les « styles » dans le traitement de texte.

    • Oui, bien vu pour les caractères plus petits dans une citation. Si elle est longue, c’est une bonne façon de la mettre en évidence tout en évitant l’italique.

      Merci pour ces compléments, Jean-Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *