3 plans simples et rapides pour votre livre de famille

Si vous aimez cet article, pourquoi ne pas le partager ? Merci !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

livre simple

C’est l’un des plus gros problèmes quand on veut écrire son histoire familiale et sa généalogie. Comment structurer, comment faire le plan ?

Vous vous êtes peut-être déjà penché sur le problème, mais vous n’avez pas réussi à le résoudre.

Pire, la tentative a pu vous embrouiller l’esprit. Pour le dire autrement, ça vous a « pris la tête ».

Peut-être parce que vous voulez mettre trop de choses dans votre livre ?

Ou parce que ça vous rappelle de mauvais souvenirs d’école, que vous n’aimez pas faire un plan… même si cela vous permettra ensuite d’avancer beaucoup plus vite.

Ne pas avoir de plan, c’est souvent errer… et se perdre.

Vous voulez écrire le livre de votre famille sans chercher le plan idéal pendant des heures ? 

Voici 3 modèles simples à recopier.

 

La ligne descendante directe

Quand je pense à ce plan, l’image d’un toboggan me vient à l’esprit. Avec la ligne descendante, ça coule tout seul.

Vous partez d’un ancêtre. Par exemple, votre plus lointain ancêtre direct connu.

Votre récit consiste à retracer sa vie, puis la vie de ses descendants en ligne directe… jusqu’à vous.

Vous consacrez un chapitre à chaque ancêtre (chaque génération).

Par exemple, de père en fils jusqu’à votre mère  :

Chapitre 1  Pierre

Chapitre 2  Jean

Chapitre 3  Guillaume

Chapitre 4  Georges

Chapitre 5  Eugène (votre grand-père maternel)

Chapitre 6  Lucienne (votre mère)

Chapitre 7  Claude (vous)

L’avantage de la lignée de père en fils est que vous vous attachez à un patronyme.

Pour le lecteur, c’est encore plus simple.

Pour vous aussi peut-être, puisque vous en savez probablement plus sur vos ancêtres hommes que sur vos ancêtres femmes…

Vous pouvez toutefois suivre une lignée de mère en fille :

Chapitre 1  Paule

Chapitre 2  Jeanne

Chapitre 3  Magdelaine

Chapitre 4  Jeanne-Marie

Chapitre 5  Anne (votre grand-mère maternelle)

Chapitre 6  Lucienne (votre mère)

Chapitre 7  Claude (vous)

 

Les quartiers

4, 8, 16 : choisissez vos quartiers !

Est-ce que vous préférez écrire sur vos 4 grands-parents, sur vos 8 arrière-grands-parents, sur vos 16 arrière-arrière-grands-parents ?

Quelle que soit votre option, divisez votre ouvrage en 4 parties, une pour chacun de vos grands-parents.

À l’intérieur de chaque partie, vous écrivez l’histoire de votre aïeul.e. Mais aussi celle de ses propres parents et de ses grands-parents, si vous avez opté pour les 8 ou 16 quartiers.

Partie 1  Raymond (votre grand-père paternel)

Chapitre 1  Jacques (1853-1897)

Chapitre 2  Louis (1881-1962)

Chapitre 3  Raymond (1912-1975)

Partie 2  Lucienne (votre grand-mère paternelle)

        Même principe

Partie 3  Simon (votre grand-père maternel)

        Même principe

Partie 4  Odette (votre grand-mère maternelle)

        Même principe

 

Les patronymes

Un projet plus ambitieux tout en restant accessible : écrire l’histoire de quelques patronymes.

Vous les choisissez ici et là dans l’ensemble de votre généalogie, ou dans une branche en particulier : votre branche paternelle, votre branche auvergnate…

Partie 1  La famille H

Partie 2  La famille V

Partie 3  La famille K

Partie 4  La famille R

Partie 5  La famille N

Partie 6  Etc.

Dans chaque partie, partez du plus ancien ancêtre connu. Poursuivez de génération en génération, en descendance directe.

Partie 1  La famille H

Chapitre 1  Pierre (1732-1782)

Chapitre 2  François (1761-1805)

Chapitre 3  Jean-Louis (1799-1872)

Chapitre 4  Pierre (1835-1913)

Chapitre 5  Angèle (1879-1955)

Angèle s’est mariée à un homme de la famille R. ? À ce moment du récit, renvoyez vos lecteurs à la partie qui aborde ce patronyme.

 

Vous vous sentez frustré de retracer l’histoire d’une unique descendance en ligne directe ou de quelques patronymes « seulement » ?

Pas de panique, vous pourrez vous consacrer à une autre lignée un peu plus tard, ou à d’autres patronymes.

Il vaut mieux créer plusieurs petits livres que de s’atteler à un projet trop gigantesque.

Maintenant, c’est à vous !

 

Si vous aimez cet article, pourquoi ne pas le partager ? Merci !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

8 réflexions au sujet de « 3 plans simples et rapides pour votre livre de famille »

    • Merci à vous, j’espère que vous voyez mieux comment structurer votre livre de famille.

  1. Bonjour merci de vos conseils ,je me posais des questions sur le comment ,pourquoi et par quoi commencer.
    Maintenant j’ai une idée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *