Ecrire un livre de 200 pages en 5 mois ?

Partagez-moi !

écrire premier jet livre biographie généalogie

Écrire un livre ne prend pas forcément des années.

J’ai calculé l’autre jour : en écrivant 5 pages par semaine, vous avez 100 belles pages sous les yeux au bout de 5 mois.

 

Ce qui vous donne un livre d’environ 200 pages, puisque 1 page sur Word (format A4) équivaut à peu près à 2 pages de livre (au format 15 x 21 cm). Sans compter les photos !

Écrire 5 pages par semaine ou par week-end, est-ce que cela vous paraît abordable ?

 

Fêtes

Si vous commencez maintenant, vous pouvez donc avoir terminé le 1er jet de votre ouvrage fin février.

Remarquez que je tiens compte de la période des fêtes, durant laquelle d’ailleurs, si vous trouvez cela opportun, vous l’annoncerez fièrement à vos proches : « Je suis en train d’écrire mon histoire (ou celle de mon couple, celle de la famille….), et j’ai même bien avancé ! »

Fin février, donc, votre premier jet est bouclé. Victoire ! Vous vous accordez 15 jours de vacances, le temps de prendre un peu de distance.

Et puis vous faites une première relecture. Selon votre degré d’exigence, la phase d’amélioration de votre biographie sera plus ou moins longue.

 

Recevoir vos exemplaires

Avant-dernière étape : l’insertion des photos et la mise en page.

Je recommande de dissocier écriture et mise en page : cela vous permet d’achever plus rapidement votre 1er jet, étape hautement satisfaisante et motivante !

En revanche, si vous vous occupez à la fois du texte et de l’aspect visuel, vous vous dispersez et votre manuscrit avance moins vite. Or, c’est souvent là que le découragement prend sa source…

Et enfin, voilà le moment d’imprimer votre livre !

En définitive, vous pouvez recevoir vos exemplaires chez vous au printemps.

Et l’offrir à votre entourage à l’occasion d’un de ces doux week-ends du mois de mai.

Est-ce que ça vous tente ?

 

Quelque chose qui compte pour vous

Le temps passe !

Pourquoi garder en tête l’idée d’écrire sans vous y essayer concrètement ?

Quand on ne fait pas coïncider intentions et action, on favorise généralement les regrets, la culpabilité, la perte de confiance… En gros, on se fait du mal !

Le livre de votre vie, de votre famille, de votre généalogie (d’une partie, au moins, car vous ne pourrez pas parler de tous vos ancêtres dans un seul ouvrage 😉 ) ne signe pas la fin de l’histoire.

C’est plutôt un début : celui du partage et des échanges avec les proches, d’une plus grande clarté, de la sérénité parfois, en tout cas la fierté d’avoir accompli quelque chose qui compte pour vous.

Si vous êtes prêt.e à relever le défi d’écrire 5 pages par semaine pendant 5 mois, mais que vous ne savez pas par quoi commencer, jetez donc un œil ici ou ici.

C’est à vous !

 

Partagez-moi !

2 réflexions au sujet de « Ecrire un livre de 200 pages en 5 mois ? »

  1. Bravo pour ces conseils, moi, pour une branche, j’ai mis 9mois! recherche comprise..
    Question, pour un second livre ( autre branche) comment éviter de « refaire le même » ….trouver un autre angle de vue? Un autre fil conducteur? Les faits historiques restent inchangés, eux !

    • Tout à fait, sachant que cette autre branche n’a certainement pas connu la même trajectoire, vécu dans les mêmes lieux, exercé les mêmes métiers, n’avait peut-être pas le même statut social, les mêmes valeurs, etc. En regardant le tableau d’ensemble, que peut-on dire sur cette branche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.